Portrait de Maxime Beltran

Réseau des diplomés

« Le plus important c’est le chemin, et non pas la destination »

Crédit Photo Maxime Beltran

Crédit Photo Maxime Beltran

A la suite de son Bac S, Maxime se dirige vers un DUT Gestion des Entreprises et Administrations, spécialité Ressources Humaines, à l’IUT de Poitiers. « A l’époque, je n’étais pas forcément bon élève, c’est pour ça que je me suis dirigé vers une formation encadrante, car j’avais besoin de structure. C’est ce dont j’ai bénéficié à l’IUT ».
Lors de ces deux ans à l’IUT, Maxime participe à une rencontre avec des professionnels, dont une qui le marquera en particulier, « je me souviendrai toujours de ce que m’a dit un des professionnels présents ce jour là : ‘’de toute façon, vous allez créer le métier que vous ferez plus tard !’’, et avec le recul, je me rends compte que c’est toujours juste », raconte Maxime.
Durant son stage de 2ème année de DUT, Maxime se confronte au monde professionnel, « c’était une expérience remarquable, car c’était une vraie expérience professionnelle, où j’ai pu me familiariser au rapport hiérarchique, avec la gestion d’un portefeuille de compétences, mais également avec la prise de décisions en entreprise, etc. C’est une organisation différente de ce à quoi on s’attend », explique t-il.
Fort de cette expérience, Maxime continue avec une licence de Gestion à l’IAE de Poitiers. Au sortir de celle-ci, il effectue un stage de 6 mois en Irlande, « je suis parti avec mon sac à dos, direction Dublin, où j’ai travaillé dans la restauration. 6 mois pendant lesquels il m’a fallu être débrouillard. Mais à côté de cela, c’était vraiment une expérience super, avec des prises de risques qui permettent un renforcement de soi sur le plan humain », témoigne Maxime.
A la fin de ce stage, Maxime atterrit à Lille, où il passe un entretien qui lui permet d’intégrer un M1 de Management et Sciences Sociales, spécialité Ressources Humaines  au sein de l’IAE de Lille.  « Durant cette année, je me suis rendu compte que je m’entendais pas très bien avec mes camarades de promo, ils avaient une culture et une mentalité trop différente de la mienne ».  En parallèle, Maxime effectue son stage de M1 au sein du service communication du CROUS de Lille. « Une expérience qui m’a permit de me rendre compte que le poste auquel je me destinais de par mon cursus, ne me correspondait pas », précise t-il. C’est pourquoi à la suite de ce M1, Maxime s’oriente vers un M2 à l’Université de Nice, en Ingénierie et Médiation Culturelle. Une formation qui l’amènera de nouveau à voyager, puisqu’il effectuera son stage en Suisse, en tant que régisseur général d’un spectacle comptant environ 1000 personnes sur scène.  
Une fois son cursus universitaire achevé, Maxime cherche du travail. En attendant de trouver un emploi, il décide de mettre à profit le temps dont il dispose pour réaliser une Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE) en Art du Spectacle, à l’Université de Poitiers. Cependant la VAE ne fonctionne pas et Maxime se retrouve contre toutes attentes inscrit en L1 Art du spectacle. « Sur le coup, je me suis dis : bon et bien j’y suis, alors pourquoi pas ? ».
Et puis pendant cette année de L1, Maxime est recruté sur 6 mois par la Maison Des Etudiants pour l’organisation du projet « Campus en festival ». Il en sera de même l’année suivante, pendant laquelle il sera également chargé de la mise en place d’un atelier de réalisation de costumes, pour le projet ‘’A chacun son animal ’’« C’est à ce moment là que j’ai commencé à travailler dans le milieu artistique en tant qu’acteur et costumier », précise Maxime.
Aujourd’hui, riche de ces expériences diverses, Maxime se définit comme Artiste, Acteur, Costumier et Metteur en scène.
A la question suivante : ‘’dans dix ans tu te vois où ?’’, Maxime répond : « heu…, j’ai plutôt du mal à me projeter, pour moi le plus important c’est le chemin, et non pas la destination ! ».
Et enfin, Maxime termine sur un conseil en disant : « il faut y croire ! Car on est jamais à l’abri d’une bonne surprise, on ne sait jamais ce qui va se passer ni ce que la vie nous réserve ! ».


Camille Champagne.

Publié par Adeline Nourisson

Dernière mise à jour le 10 mars 2015


Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr