Portrait de Fabrice Saint

Réseau des diplomés

« Un parcours classique qui permet d’évoluer tranquillement mais sûrement »

Fabrice Saint

Fabrice Saint

C’est à la formation reçue en DESS Aménagement du Territoire et Développement Économique Local en fac d’éco que Fabrice Saint attribue le mérite d’avoir réussit le concours d’attaché territorial. C’est grâce à ce concours qu’il a pu prétendre aux différents postes qui l’ont mené  à celui qu’il occupe aujourd’hui ; celui de Chef du service Fonds Structurels Européens à la Direction des Affaires Européennes et des Relations Internationales de la Région Basse-Normandie.


Pourquoi avoir choisi le DESS Aménagement du Territoire et Développement Économique Local de l’Université de Poitiers ?
Après des études à Caen, qui m’ont conduit jusqu’à une maîtrise de sciences de gestion, j’ai eu envie de changer de voie. Je suis alors tombé sur la description de ce DESS. Intéressé, j’ai postulé et mon dossier a été retenu.Cette formation me plaisait car elle offrait une approche du développement économique local et en même temps traitait de façon générale les questions d'aménagement d'urbanisme ou d'environnement. De plus, nous étions un groupe d’étudiants avec des profils très différents, nous avons donc pu apprendre les uns des autres. C’était très riche. C’est au cours de cette année que j’ai décidé de passer le concours d’attaché territorial. Cela était délicat car je devais à la fois préparer le concours, suivre les cours puis faire mon stage. Heureusement, la formation m’avait particulièrement bien préparé à ce concours. Un fois le concours obtenu, j’ai pu continuer à m’investir dans mon stage. Il s’agissait de mettre en place un syndicat mixte gérant l'aménagement de zones d'activités et l'élaboration d'un SCOT (schéma de cohérence territoriale).
Quel a été votre premier poste ?
J’ai eu mon diplôme en octobre 2003, mais j’ai postulé à de nombreux postes entre cette date et l’été 2004 sans que cela n’aboutisse. J’ai eu de nombreux entretiens mais on me reprochait mon manque d’expérience. Heureusement, la Région Haute-Normandie m’a recruté pour un remplacement de congés maternité. C’est ainsi que j’ai commencé par faire du contrôle de projets cofinancés par le FSE (Fonds social européen). Il s’agissait surtout de projets relatifs à la formation professionnelle. A l’issue de ces 4 mois, la Région Limousin cherchait quelqu’un pour contrôler l’utilisation du FSE de manière permanente. C’était dans la continuité de ce que j’avais fait précédemment, j'ai donc accepté. Je suis alors devenu chargé de mission FSE.
Quelle fut votre évolution à compter de ce premier poste ? En fait, un chargé de mission FSE contrôle mais aussi accompagne les organismes bénéficiaires du Fonds social européen. L’objectif de cette mission est en fait de consommer les fonds de façon efficace. Trois ans plus tard, j’ai décidé de postuler à la Région Basse-Normandie pour un poste qui me permettrait d’étendre mes compétences à l’ensemble des fonds européens (FEDER, FEADER et FSE). En effet, je devais mettre en place des procédures de gestion au niveau de la Région, mais aussi une stratégie de communication vers le grand public et les bénéficiaires potentiels.
J’ai occupé ce poste jusqu’en juillet 2010. A cette date, on m'a proposé de devenir l’adjoint au chef du service Fonds Structurels Européens, soit une dizaine de personnes à encadrer. 1 an 1/2 plus tard, j'ai été nommé chef de service. Une ascension progressive qui permet aujourd’hui à Fabrice d’occuper un poste qui lui convient et le stimule. Dans quelques années, il se dit qu’il aimerait bien changer un peu de champ d’activités en touchant plus directement au développement économique, au développement durable, à l’aménagement du territoire, soit revenir à ce qui l’avait tellement motivé pendant son DESS. Le conseil de Fabrice aux actuels étudiants en sciences économiques : « Soyez curieux, ouvert à tous les domaines présentés pendant votre cursus et restez-le pendant votre parcours professionnel ».

Adeline Nourisson

Publié par Adeline Nourisson

Dernière mise à jour le 8 juillet 2014


Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr