Portrait de Liva Dzene

Réseau des diplomés

Un parcours tout en émotion : « il faut le faire ! Partir ailleurs pour voir comment c’est »

Photo de Liva

Photo de Liva

Liva Dzene, a passé ses examens de fin de lycée en 2007, en Lettonie, pays dont elle est originaire. A la suite de ces derniers, elle s’oriente vers une licence au sein de l’Université Technique de Riga, capitale de la Lettonie.

Après avoir pris conseil auprès de jeunes ayant fait le programme Erasmus, Liva décide de sauter le pas et de faire sa licence par Erasmus elle aussi. Elle raconte : « Au moment de partir, à l’aéroport, avec sa valise, on se dit : Comment ça va être là-bas ? On se pose des questions mais la motivation permet de franchir le cap. » C’est grâce à ce programme qu’elle découvre la France, elle étudiera à l’Université Technique de Troyes, où elle restera 6 mois. « Comme ça, je pouvais voir si cela me correspondait ou pas, si j’avais choisi le bon parcours. Et ça m’a beaucoup plu » explique Liva.
A la fin de sa Licence, Liva souhaite faire un Master, mais toujours à l’étranger. C’est en regardant les Masters que proposait l’Université de Poitiers et qui lui correspondaient également, que Liva se dirige vers un Master IMACS (International Master in Advanced Clay Science) sur les Argiles, qui lui aussi s’effectue dans le cadre du programme Erasmus-Mundus. « Grâce à ce Master, je suis restée 7 mois en France, j’ai pu alterner les cours, les stages, étudier au Portugal et au Canada. J’ai trouvé cette expérience très cool, mais très fatigante aussi, plaisante Liva, car il faut s’adapter sans cesse, on a beaucoup vécus et en très peu de temps ».
Par la suite, Liva est revenue en France le temps d’une journée, le 12 septembre dernier, pour la remise de diplômes de ses camarades de la promo précédente. « C’était très bien, très beau, je ne pensais pas que ce serait aussi intense émotionnellement. Revoir des personnes que je n’avais pas vu depuis un an … c’était vraiment bien » se souvient Liva avec nostalgie.
Aujourd’hui, à 25 ans et après avoir obtenu son Master IMACS, Liva est en première année de Doctorat, et  débute une thèse sur « la Réactivité des Argiles avec l’eau et les autres fluides », toujours à  l’Université de Poitiers.
A la question : Quel "plus" t 'a apporté le programme Erasmus ? Liva répond : « on se sent différent avec ce parcours, les sujets du quotidien deviennent plus personnels puisqu’on se sent concernés. Parfois on peut s’imaginer les sentiments mais on ne comprend pas, là c’est réel, c’est vrai. On garde en mémoire ces belles rencontres et ces belles expériences pour toute la vie ».
Et pour terminer, si Liva devait donner un conseil aux étudiants qui hésitent encore à s’engager dans une aventure Erasmus, elle leur dirait ceci : « Il faut le faire ! Ça aide à surmonter ses appréhensions, ça favorise le développement personnel, la confiance en soi, etc. En plus, quand on est jeune c’est plus facile. On est plus flexible, plus ouvert, plus libre, on prend son sac à dos et c’est parti. On se pose moins de questions, on a moins d’attaches, alors il faut le faire. Il faut aller ailleurs, pour voir comment c’est ! ».

Camille Champagne.



Publié par Adeline Nourisson

Dernière mise à jour le 18 juin 2014


Recherche d'un article


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr